Archives quotidiennes :

Les francophobes, ces tueurs froids de la Douce France

D'Ivan Rioufol :

UIOkUBYF"Être Français de souche est une tare pour les "antiracistes". Mieux vaut être issu de la diversité. Ceux qui nient le Grand Remplacement, sur lequel alerte Renaud Camus (1), exaltent l’ouverture des frontières à des peuplements nouveaux. Emmanuel Macron est de ceux-là. Samedi, à Marseille, il a salué son public en ces termes : "Je vois des Arméniens, des Comoriens, des Italiens, Algériens, Marocains, Tunisiens, Malais, Sénégalais … Mais je vois quoi? Je vois des Marseillais…Je vois des Français. Regardez-les biens, messieurs et mesdames du FN, c’est ça être fier d’être français". Le Français… français devient l’indésirable. "Le FN est l’ennemi de la République", assure le leader d’En Marche ! Il prêche la bienveillance, mais déteste cet électorat attaché à ses origines; elles ne valent que pour l’immigré. Cependant le sentiment d’injustice reste, en France, le socle des révolutions. Il est un carburant pour Marine Le Pen.

Alors qu’une guerre civile menace la nation déchirée par l’islam politique, de souriants encravatés disent leur haine des Français qui s'inquiètent. Les défenseurs de la nation souveraine sont, aux yeux de ces francophobes, des nationalistes butés. Les partisans de l’assimilation sont des néocolonisateurs. Ceux qui suggèrent d’écouter les citoyens malheureux sont des populistes. Les électeurs qui rejoignent le FN sont comparés à des nazis en puissance. Au prétexte de lutter contre Marine Le Pen ou François Fillon, l’élémentaire désir de conservation est criminalisé (2). Laurent Berger, patron de la CFDT, prévient (Le Monde, 1 er avril) :

Lire la suite de l'article

Jean-Marie Le Méné contre les démiurges

Jean-Marie Le Méné, président de la Fondation Jérôme Lejeune, publie une tribune dans Famille chrétienne, pour répondre à l'attaque de scientifiques dans Le Monde :

C8u9e2AXoAAzdVf"Une virulente pétition, relayée dans les médias, a été lancée par des personnalités qui demandent à l’État de retirer à la Fondation Jérôme-Lejeune sa reconnaissance d’utilité publique.

On trouve deux sortes de pétitionnaires. Ceux qui enlèvent du ventre des femmes les enfants indésirables, et ceux qui n’y introduisent que des enfants désirés. Deux faces, eugéniste et « démiurgique », de la même médaille transhumaniste. Souvent des militants de longue date : Émile Baulieu (pilule abortive RU), René Frydman (pionnier de la Fiv), Pierre Jouannet (patron des Cecos), Marc Peschanski (utilisateur de l’embryon dans la recherche), François Olivennes (favorable à la GPA)Des auteurs de propos chocs : Jacques Milliez, dans L’Euthanasie du fœtusjustifie un « ordre établi » en faveur de l’avortement des trisomiques. Israël Nisand, dans Vivre ensemble, décrit le choix des enfants comme « un programme eugénique » et ajoute « Cela ne m’offense pas de l’accepter ». Jean-Didier Vincent lance sur France Inter : « Pourquoi faut-il conserver les trisomiques, qui sont quand même un poison dans une famille ? »

Ces routiniers de la transgression ont eu le courage de se liguer contre une institution qui accueille des handicapés mentaux en consultation, finance de la recherche à leur profit, et refuse la lâcheté de supprimer les incurables. Son intérêt à agir pour défendre la vie humaine dès

Lire la suite de l'article

Promotion du genre : qui nous fera quitter la CEDH ?

Capture d’écran 2017-04-06 à 19.10.12Jeudi, la Cour européenne des droits de l'Homme a condamné la France, estimant que la procédure française de reconnaissance du changement de sexe à l'état civil porte atteinte au droit à la vie privée. En cause, l'obligation pour les personnes transgenres de subir une intervention pour obtenir le changement de leur identité sexuelle. Le communiqué est en ligne.

"La Cour a notamment jugé que le fait de conditionner la reconnaissance de l’identité sexuelle des personnes transgenres à la réalisation d’une opération ou d’un traitement stérilisant qu’elles ne souhaitent pas subir revient à conditionner le plein exercice du droit au respect de la vie privée à la renonciation au plein exercice du droit au respect de l’intégrité physique."

La décision de la juridiction européenne s'appuie sur l'article 8 de la Convention européenne des droits de l'Homme.

La Cour avait été saisie par trois hommes français qui voulaient se faire passer pour des femmes et qui ont été déboutés par les tribunaux français. Ils ont porté l'affaire devant la Cour européenne des droits de l'Homme pour non-respect du droit à la vie privée et discrimination.

Promulguée en novembre 2016, la loi de Justice du 21e siècle accorde désormais le droit français avec la dernière décision de Cour. Désormais, toute personne «qui démontre que la mention relative à son sexe à l'état civil ne correspond pas à celui dans lequel elle se présente et dans lequel elle est connue» pourra obtenir cette modification sans avoir «à justifier de traitements médicaux, opération chirurgicale ou stérilisation».

Les LGBT ne comptent pas s'arrêter

Lire la suite de l'article

Donald Trump choisi un chrétien pro-vie pour la Défense

Capture d’écran 2017-04-06 à 19.47.17Le président Trump a choisi un membre du Tea Party, un chrétien conservateur pro-vie et un ancien chirurgien de l'armée américaine, comme secrétaire à la Défense. S'il est approuvé par le Sénat, le sénateur de l'État du Tennessee, Mark Green, comblerait le poste occupé par Eric Fanning, nommé en 2016 par l'ancien président Obama surtout pour son homosexualité revendiquée.

Green, qui est devenu sénateur en 2012, pro-Reagan, est un conservateur chrétien, un vétéran, un père de 2 enfants, un mari et un homme d'affaires, ancien officier de l'armée et diplômé de West Point, populaire parmi les républicains du Tea Party.

La sélection de Green vient après celle de l'homme d'affaire Vincent Viola, qui a renoncé à sa nomination le mois dernier, ne pouvant pas abandonner ses affaires suffisamment.

Le lobby LGBTQ craignent que Green ait parrainé le projet de loi SB 127 qui cherchait à protéger les chefs d'entreprises pour qu'ils ne violent pas leur conscience religieuse et morale en participant à des cérémonies homosexuelles.

Lire la suite de l'article

Caporal-chef Julien Barbé, RIP

Capture d’écran 2017-04-06 à 18.57.36Le caporal-chef Julien Barbé du 6e régiment du génie (RG) d’Angers, a été tué au Mali dans l’après-midi du 5 avril. Selon le ministère de la défense,

« les soldats de la force Barkhane participaient depuis le 27 mars aux côtés de leurs partenaires maliens et burkinabés à une opération militaire conjointe tripartite dans la zone frontalière située au sud de Hombori, à 200 kilomètres au sud-ouest de Gao ».

Vers 16h30, un véhicule blindé léger (VBL) a ét touché par l’explosion d’un IED, blessant légèrement deux soldats. Le détachement du génie, auquel appartenait le caporal-chef Barbé, a été déployé pour « prendre les mesures de sauvegarde » à la suite d’une telle attaque. C’est à ce moment que des tirs directs ont éclatés, touchant mortellement le caporal-chef Julien Barbé.

Ce décès porte à 19 le nombre de morts des opérations au Sahel (Serval, Sabre et Barkhane) depuis 2013.

Lire la suite de l'article

L’Action Française appelle à voter pour un candidat du Frexit

Dans son dernier numéro :

Capture d’écran 2017-04-06 à 08.04.02"[…] La France va, dans les cinq prochaines semaines, élire un nouveau chef de l’État. Onze candidats sont en lice. Nul besoin de revenir, dans ces lignes, sur ce que l’Action française pense d’une élection qui, censée rompre avec le régime des partis et les puissances d’argent en dotant la France d’un monarque électif, a laissé ces mêmes partis et ces mêmes puissances financières reprendre la main. Il n’y a pas de bonne république : l’actuelle campagne électorale, qui voit les égouts déborder, nous en fournit une nouvelle preuve.

Toutefois, les patriotes n’ont pas le choix de l’abstention. Car si l’élection d’aucun des onze candidats ne peut satisfaire le pays, puisque, plus encore que les hommes, ce sont les institutions qui sont en cause, en revanche, il n’est pas indifférent à l’intérêt national, qui est notre seul guide, que l’un soit élu plutôt qu’un autre. Le Bien commun de la nation commande tout d’abord de faire barrage au premier tour aux deux candidats qui entendent poursuivre, voire accentuer la politique conduite par François Hollande, sous le quinquennat duquel la cohésion du pays s’est gravement détériorée sur les plans économique et social : augmentation du chômage, poursuite de la désindustrialisation, destruction de l’agriculture, attaques contre la famille, immigration galopante, terrorisme, communautarisme exacerbé. Or Macron avec la bénédiction du Medef, Hamon avec celle des “quartiers” veulent encore aggraver une situation déjà explosive, tout en continuant d’aller chercher leurs ordres auprès de la chancelière berlinoise ou

Lire la suite de l'article

Démission de l’évêque d’Aire et Dax, Mgr Gaschignard

TéléchargementLe Pape François a accepté, ce jeudi 6 avril 2017, la démission de l'évêque d'Aire et Dax, Mgr Hervé Gaschignard. Âgé de 57 ans, il occupait cette responsabilité depuis 2012, après avoir été évêque auxiliaire de Toulouse de 2007 à 2012.

Extraits du communiqué du diocèse :

[…]Depuis quelques temps, des rumeurs persistantes circulaient dans le diocèse sur des paroles déplacées et des attitudes inappropriées de l’évêque dans sa relation pastorale aux jeunes. Elles sont remontées jusqu’au Saint-Siège.[…]

Jusqu’à la nomination d’un successeur à Mgr Gaschignard, le pape François a nommé comme Administrateur Apostolique du diocèse Mgr Bernard Charrier, évêque émérite de Tulle. C’est un homme reconnu pour sa sagesse. Il rejoindra la communauté diocésaine dès le lundi 10 avril pour la messe chrismale à Tartas."[…]

Lire la suite de l'article