Archives quotidiennes :

Extrême gauche et droite libérale : les deux faces de la même monnaie ?

Après la remarquable émission de réinformation politique sur les élections présidentielles que nous vous avons proposée le mois dernier, nous livrons aujourd'hui à votre soif de formation intellectuelle une émission consacrée à la philosophie, qui émet en particulier une critique sévère et argumentée du libéralisme politique.

I-Moyenne-3384-essai-sur-le-catholicisme-le-liberalisme-et-le-socialisme.net

Comme vous le constaterez, l'argumentaire mobilise des philosophes de toutes les époques, mais pas/peu d'auteurs chrétiens. Ceci n'empêche certainement pas de faire une longue route avec ceux qui tirent les mêmes conclusions de présupposés différents. Néanmoins, afin de creuser ce sujet crucial pour "penser clair et marcher droit", nous vous suggérons les lectures suivantes.

Donoso Cortès, Essai sur le catholicisme, le libéralisme et le socialisme

Louis Veuillot, L'illusion libérale.

Les positions du Magistère sur le libéralisme.

Don Felix Sarda y Salvani, Le libéralisme est un péché.

Commentaires (3)

Excellentes références, merci. Donoso Cortès est essentiel.

Rédigé par : Christian | 9 mar 2017 14:37:31
____________________________________

Oui, mais ce libéralisme est préconisé par l'Union Européenne. Comment se fait-il que 9/10 ième des partis actuels ne cherchent pas à en sortir ? Pourtant les faits nous démontrent que nous sommes à la fin de cette expérience. Si la Bundesbank accélère en ce moment le rapatriement de ses réserves d’or, c'est qu'une catastrophe n'est pas loin d'arriver. Celle où l'euro ne vaudra plus grand chose. L’euro ne marche pas. C’est un fait concret. Il va donc mourir. Aux États-Unis, Trump l’a emporté, déjouant tous les pronostics et toutes les propagandes. Il a

Lire la suite de l'article

François Hollande a ses 500 parrainages

Au cas où

Commentaires (5)

Qui s'en étonnera?
L'état d'urgence et les antifas entraînés depuis la LMPT en 2013 vont faire le nécessaire le soir du premier tour, n'est-ce pas monsieur le Président?

Rédigé par : Ethos | 9 mar 2017 11:53:23
____________________________________

Qu'il se présente, qu'il se présente! Et que les autres gauchistes ne se désistent pas. Nous aurons ainsi le pourcentage exact des imbéciles de Français incurables qui voteront pour lui. D'un point de vue psychiatrique ces chiffres seront très intéressants…

Rédigé par : toto | 9 mar 2017 13:24:29
____________________________________

C'est pour faire chanter Macron, dont il veut devenir le conseiller pour continuer la vie de château.

Rédigé par : ed | 9 mar 2017 14:14:19
____________________________________

Que nous disait Poutine sur nos valeurs préconisées par l'Union Européenne ?
https://2.bp.blogspot.com/-E8mt0md1T9U/WMAXawJynGI/AAAAAAAAgM4/Lf1ldrkKnfUEa9ng-HwA5774lzW6sw0sQCLcB/s640/Vladimir_Vladimirovitch_Poutin.jpg
Ne doit-on pas avant tout sortir de cette Union dévastatrice le plus rapidement possible ? Malheureusement les Hollande, Macron, Fillon, Le Pen…. ne tiennent pas à en sortir tout de suite. Ils n'en ont pas compris l'urgence.

Rédigé par : Ken | 9 mar 2017 15:01:31
____________________________________

Ceux qui vont aller voter, n'ont ils pas l'impression d'être pris pour des imbéciles, dans cette campagne électorale?
Le seul résultat sera d'avoir 5 présidents à payer de nos impôts.
4 anciens dont plusieurs si ce n'est tous catastrophiques, et un nouveau, comme ils sont plus mauvais les uns que les autres:
Autant garder celui là, il n'y en aura que 4 à payer.

Rédigé par : alpha |

Lire la suite de l'article

Il ne suffit pas de dénoncer l’islam radical : il faut des actes

De Pascal Gannat, Président du groupe FN-RBM Région Pays de la Loire :

R"Bruno Retailleau a déclaré à l’occasion de la journée de la femme que « le pire en France aujourd’hui », c’est l’ « idéologie radicale, islamique » qui veut maintenir les femmes « sous des burqa ». Le président du Conseil régional des Pays de la Loire tente de racoler l’électorat du FN pour le compte de François Fillon avec des déclarations chocs.

L’ex premier ministre de N. Sarkozy et les Républicains ont promu l’islamisme radical en confiant le CFCM à l‘UOIF, branche française des Frères musulmans ; ils ont déstabilisé la Libye, par laquelle transitent des flux incontrôlables de migrants vers l’Europe ; ils ont soutenu les "islamistes modérés" de Syrie, devenue base arrière de Daech. La vice-Présidente de Région Laurence Garnier, également chef de l’opposition LR à la mairie de Nantes, n’a jamais condamné les subventions aux associations "culturelles" des mosquées, dont chacun sait qu’elles sont pour 50% sous la coupe de l’UOIF. Par ailleurs, l’exécutif régional a maintenu les subventions aux associations communautaristes comme Tissé Métisse qui a invité un imam contesté.

D’après l’Institut Montaigne, 28 % des musulmans présents sur notre territoire sont partisans de l’application de la charia en France. La droite, otage du centre et se pliant à l’hégémonie culturelle de la gauche, est avec la gauche co-responsable de cette situation."

Lire la suite de l'article

Vous croyiez avoir Sens Commun, vous aurez Luc Chatel

Dans une tribune publiée dans Le Figaro, Christophe Billan, président de Sens Commun, revient sur le rassemblement au Trocadéro pour soutenir François Fillon. Il écrit notamment que Sens Commun n'a strictement rien demandé au candidat, alors que celui-ci était abandonné de toute part :

  S

Les "plus faibles" attendront donc que Sens commun cesse de jouer les idiots utiles, rabatteurs d'électeurs de La Manif Pour Tous au profit d'un candidat et comprenne un jour que la politique partisane est aussi un rapport de forces.

Après les 96 circonscriptions accordées à l'UDI, François Fillon a en effet dévoilé jeudi son nouveau comité de campagne. François Baroin, le laïcard hostile aux crèches dans les mairies, est désormais "en charge du rassemblement politique". Le député Christian Jacob rejoint Bruno Retailleau au poste de coordinateur de la campagne, tandis que Luc Chatel est porte-parole et président des comités de soutien. Il remplace Thierry Solère. Les lecteurs du Salon Beige sont heureux d'apprendre que le promoteur de l'idéologie du gender à l'école a désormais une place de choix dans l'équipe de François Fillon. Remarquez, ce dernier était son Premier ministre lorsqu'il a fait introduire le genre à l'école.

C'est étonnant cette manie chez les politiciens de droite de prononcer des discours enflammés sur les valeurs, l'identité, l'immigration, l'ordre et la sécurité, puis de nommer des personnalités ayant le coeur à gauche. Nicolas Sarkozy avait pourtant laissé un mauvais souvenir à ce sujet.

Lire la suite de l'article

Sausage Party : première victoire de Promouvoir contre les pornocrates

Le 14 décembre 2016, après avoir assisté la veille à la projection du film et passés quelques effets de manche mémorables entre l'avocat de Promouvoir et celui du ministère de la Culture, le juge des référés du tribunal administratif de Paris, statuant dans l'urgence, avait rejeté la requête visant à suspendre le visa d'exploitation avec interdiction aux mineurs de 12 ans accordé par Audrey Azoulay au film Sausage Party (2016, Conrad Vernon et Greg Tiernan).

Statuant au contentieux le 27 février dernier, le Conseil d’État dans un arrêt n°406387/406524 du 8 mars 2017 vient d’annuler l’ordonnance du juge Weidenfeld pour deux erreurs de droit soulevées par Maître André Bonnet. La Haute juridiction a en effet considéré d’une part, que

« la commission de classification, lorsqu’elle a visionné le film en version originale, n’ayant pas disposé du découpage dialogué de la version doublée en français […], n’a pas été mise à même d’apprécier les spécificités de la version doublée par rapport à la version originale sous-titrée »

D'autre part, le juge des référés ne pouvait se contenter d’estimer

« que le public était suffisamment informé du contenu du film et des éléments qu’il comporte susceptibles de choquer les plus jeunes du fait, d’une part, de l’interdiction aux moins de douze ans, exceptionnelle s’agissant d’un film d’animation, d’autre part, des conditions de diffusion du film, en particulier en raison de la nature du titre et de l’affiche du film ainsi que du contenu de la bande annonce diffusée avant sa sortie. »

Bien que faisant

Lire la suite de l'article

Le délire idéologique de fonctionnaires dhimmis qui veulent intégrer nos enfants à l’oumma

Yves Daoudal n'en croit pas ses yeux :

2095643069"J’avais vaguement entendu parler du projet de « la » ministre marocaine de l’Education nationale française de donner des cours d’arabe à l’école primaire. En me disant que c’était sans doute pour la progéniture de ses congénères. Mais voici que ça m’arrive dans la figure, dans un petit village du Centre Bretagne.

Mon petit-fils est revenu chez lui avec un formulaire, dont « l’objet » est son « inscription à un enseignement optionnel de langue vivante étrangère dans le premier degré ». Langue vivante étrangère. Vous avez le choix entre… l’arabe, et le turc.

On dirait qu’il y a comme une discrimination, non ? Ou alors l’anglais, l’allemand et l’espagnol sont devenus des langues mortes. Ou moins vivantes que celles de l’islam… Et pourquoi pas le breton, qui est pourtant une langue étrangère pour le ministère jacobin (islamo-jacobin) ?

Et où vont-ils trouver des professeurs d’arabe et de turc par ici ? C’est le délire idéologique de fonctionnaires dhimmis qui veulent déjà intégrer nos enfants à l’oumma…"

Lire la suite de l'article

A quoi bon soutenir un candidat qui n’accorde rien ?

De Cyril Brun sur Liberté Politique :

Capture d’écran 2017-03-09 à 18.31.52"[…] Non le Trocadéro n’a pas donné un blanc-seing à François Fillon ! S’il est venu en masse c’est pour ne pas être cocufié par le système qui ne veut pas entendre sa voix. Les 200 000 pèlerins du Trocadéro ne sont pas venus, nostalgiques du Trocadéro de Sarkozy, moins encore clamer l’innocence de François Fillon, ils sont venus rappeler que la droite est à droite ! Mais faudra-t-il à peine 5 jours au candidat sauvé des eaux, par ce peuple de droite de conviction pour montrer son mépris à ceux-là même qui lui ont permis de s’imposer à l’appareil politique qui, depuis le début, ne veut pas de lui. Acceptera-t-il cet accord (antérieur au Troca) signé in extrémis par l’UDI qui a peur tout  coup de tout perdre ? Donner 96 circonscriptions à l’UDI serait rien moins que cocufier le peuple du Trocadéro. Que l’équipe de conseilleurs de monsieur Fillon se rappelle de la jurisprudence Jospin qui à moins de 200000 voix a perdu la qualification au second tour de la présidentielle.

Alors que, clairement, l’hémorragie des soutiens Fillon se fait vers Marine Le Pen, il serait bon que celui qui dénonçait les manigances du système se rappelle que ce n’est pas lui que le peuple a soutenu, mais que cette victoire des primaires, ce peuple qui en est l’auteur pourrait la reprendre. Elle est la sienne, il a le droit d’en disposer. J’ai dit ailleurs que le vote utile du premier tour de la primaire

Lire la suite de l'article

Marine Le Pen hostile à la dernière loi sur le « délit d’entrave numérique » à l’avortement

Extrait de l'entretien donné par Marine Le Pen dans Famille chrétienne :

F"Les questions de société et de bioéthique ne font pas partie des maîtres mots de votre campagne. Est-ce que cela veut dire que ce n’est pas une priorité pour vous ?

Je n’ai pas de nouvelles choses à annoncer parce que j’ai toujours été d’une clarté absolument totale. Je n’ai jamais varié, à la différence d’autres candidats, qui font de ces sujets un élément essentiel de leur image, mais qui dans leur projet, ne changent rien de ce qui a été mis en œuvre par les socialistes ! J’ai toujours été claire : je suis radicalement opposée à la gestation pour autrui (GPA), et je ne veux pas de mesure visant à rendre valides les GPA effectuées à l’étranger, comme le propose M. Macron. On ne peut pas mettre le peuple français devant le fait accompli, la loi française est la loi française ! Elle n’a pas à se soumettre à ces tentatives de détournement. Je souhaite également continuer de réserver la procréation médicalement assistée (PMA) comme réponse médicale aux problèmes de stérilité, et donc ne pas l’accorder aux célibataires. Enfin, comme je l’ai toujours dit, je veux créer une union civile (Pacs amélioré) qui viendra remplacer les dispositions de la loi Taubira, afin que les couples de même sexe bénéficient de facilités patrimoniales.

Vous voulez interdire la PMA aux célibataires, mais voulez-vous également le faire pour les couples de femmes ?

La PMA restera réservée

Lire la suite de l'article

Mais où vont-ils chercher nos ambassadeurs ?

Après l'ambassadeur de la France au Japon, c'est au tour de celui en poste à Washington de sortir de son devoir de réserve et de critiquer Marine Le Pen :

"L'ambassadeur de France aux Etats-Unis, Gérard Araud, prédit un "désastre total" en cas de victoire de Marine Le Pen à l'élection présidentielle (…) "En langage diplomatique, je dirais que ce serait un désastre total", a dit Gérard Araud à un journaliste du Washington Post qui l'interrogeait sur les conséquences d'une telle victoire. L'application du programme de Marine Le Pen, qui défend notamment la sortie de la France de la zone euro et une refonte – voire la sortie – de l'Union européenne, provoquerait "un séisme politique" en Occident, a-t-il ajouté, selon ses propos, en anglais, rapportés jeudi sur le site du quotidien américain. "Cela signifie l'effondrement de l'Union européenne, parce que l'Union européenne sans la France n'a aucun sens", a-t-il dit. "Et cela signifie l'effondrement de l'euro et une crise financière qui aura des conséquences dans le monde entier".

Retour en arrière, c'est ce même ambassadeur qui avait critiqué la victoire démocratique de Donald Trump mais aussi celle du Brexit :

"En langage diplomatique, je dirais que ce serait un désastre total", a dit Gérard Araud à un journaliste du Washington Post qui l'interrogeait sur les conséquences d'une telle victoire. L'application du programme de Marine Le Pen, qui défend notamment la sortie de la France de la zone euro et une refonte – voire la sortie – de l'Union

Lire la suite de l'article

Bruno Gollnisch demande à l’ambassadeur de la France au Japon de démissionner

Bafouant ainsi allègrement les valeurs républicaines, qui veulent que les fonctionnaires soient neutres et qu'ils servent leur pays quelles que soient les vainqueurs des élections, l'ambassadeur de la France au Japon, Thierry Dana, a déclaré qu'il "refusera de servir" Marine Le Pen si elle est élue à la présidentielle. Voici la lettre que lui adresse Bruno Gollnisch :

"Monsieur l’Ambassadeur,

J’ai pris connaissance de l’espèce de lettre ouverte que vous avez publiée dans Le Monde, dirigée contre la candidature de Mme Le Pen, et par laquelle vous annoncez que, si elle était élue, vous refuseriez de servir la « diplomatie du Front National » (sic).

Vous prenez prétexte à cet égard, notamment, de la mise en garde qu’elle a adressée aux fonctionnaires qui seraient tentés ou contraints de participer à des manœuvres illégales et partisanes à l’encontre de l’opposition lors de ces élections. Il était pourtant parfaitement clair qu’en rappelant l’impartialité qui est le devoir de leur charge, ce que vous semblez avoir oublié, elle ne leur demandait pas, contrairement à ce que vous feignez de croire, d’adopter ses idées ou ses convictions.

Je rappelle d’autre part au bon républicain que vous voulez être que, si les fonctionnaires sont normalement inamovibles, du moins tant qu’ils respectent les obligations de leur statut, en revanche la tradition républicaine veut que les postes de préfets et d’ambassadeurs soient à la discrétion de gouvernement. (Décret n°85-779 du 24 juillet 1985).

En outre, si Mme Le Pen est élue, la politique qu’elle mènera ne sera pas,

Lire la suite de l'article